A quoi cela sert ?

25 juin 2019

En mode combat aérien

Récemment, en bouinant sur internet, j'ai découvert sur le web qu'il était possible de tenter une expérience prodigieuse : participer à un combat aérien, et sans avoir sa licence de pilote ! Ca se passait près de Bordeaux, où j'ai justement de la famille que je n'avais pas vue depuis un bail. J'ai ressenti une envie soudaine de leur rendre une petite visite. Heureusement, je n'ai pas eu à le regretter : c'était totalement incroyable. Difficile de relater une journée comme celle-là, mais je vais quand même tenter le coup. Durant la matinée, j'ai commencé par découvrir les bases du pilotage. N'ayant piloté jusque là que sur des simulateurs, je démarrais de zéro, mais mon instructeur était clair dans ses explications. Puis le moment est venu de passer à l'action. Et là, je peux vous dire que le stress est monté d'un coup. Imaginez un laser game à bord de de biplans modernes. Que vous dirigez vous-mêmes. Votre instructeur, qui se trouve être un ancien pilote de chasse de l'armée de l'air et a participé à des combats aériens dans tous les conflits de ces dernières années, procède au décollage puis vous abandonne graduellement aux commandes. Vous apprenez ainsi à vous déplacer, mais également à prendre en chasse l'appareil ennemi pour lui tirer dessus dès que vous l'avez dans le viseur. Et quand votre tir fait mouche, l'appareil abattu laisse échapper une traînée de fumée ! Evidemment, ce n'est qu'un jeu, je peux vous dire que vous oubliez vite cette réalité de vue, une fois que le combat commence. Et encore plus lorsque vient le moment d'intervertir les rôles et que vous vous retrouvez dans le rôle de la cible ! La peur est quant à elle tout à fait réelle ! Si vous êtes comme moi un fan de simulateurs de combat, je vous recommande vivement l'expérience à découvrir absolument. Ce n'est pas une expérience qu'il est donné de vivre tous les jours ! Je vous mets un lien vers le site où j'ai déniché toutes les infos. Bonne chance, Maverick !Encore plus d'information sur cette activité de pilote de chasse en surfant sur le site internet de l'organisateur.

combat aerien

Posté par frederickeys à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 juin 2019

La Grande-Bretagne, Grande Perdante

Les « Brexiters », les populistes Boris Johnson et Nigel Farage en tête, l’avaient claironné. La sortie de l’Union européenne garantirait des lendemains enchanteurs - souveraineté, prospérité, liberté. La gloire retrouvée de l’empire, muselé par une armée de petits fonctionnaires et anéanti par une immigration incontrôlée. La présentation, la semaine dernière, du texte négocié avec Michel Barnier, qui stipule les conditions d’une séparation, effective le 29 mars 2019, a mis à nu une vérité encombrante : le pays perd de nombreux avantages du Marché unique, mais conserve de multiples inconvénients d’une proximité avec Bruxelles, notamment la soumission aux règles du Marché unique pour cause de casse-tête sur la frontière avec l’Irlande du Nord. « C’est du perdant-perdant », observe un banquier français de la City. En voici les principaux écueils. Theresa May en danger Si Theresa May a remporté de justesse l’assentiment de son cabinet, malgré des démissions très médiatisées, la Première ministre fait face à une révolte des députés de son parti. Plusieurs dizaines de partisans et d’adversaires du Brexit appellent à rejeter cet accord pour des motifs opposés. Si 48 au moins exprimaient leur défiance par écrit, soit 15 % des 315 membres du Parlement affiliés au Parti conservateur, la dirigeante pourrait être contrainte à la démission par un vote secret. A moins alors de s’assurer les suffrages de 158 d’entre eux, auquel cas elle serait assurée de son immunité pendant un an. « Le peuple a eu l’occasion de voter. Il n’y a pas lieu d’organiser un deuxième référendum. On a demandé aux gens ce qu’ils pensaient, ils ont dit : “Quittons l’Union européenne.” C’est ce que nous allons faire », a-t-elle martelé le 15 novembre. Des entreprises paniquées Dans le brouhaha national, le milieu des affaires ne parvient pas à se faire entendre. TPE, PME ou grands groupes seront pourtant les premiers à en subir les effets négatifs, entraînant leurs salariés dans la tourmente. Carolyn Fairbairn, à la tête de la Confederation of British Industry, le Medef britannique, a rappelé au personnel politique les priorités à respecter le 19 novembre : « Les investisseurs fuient le pays. Cet accord n’est pas parfait, mais c’est un compromis. Tout vaut mieux que pas d’accord du tout. » Les statistiques expliquent cette mobilisation à contrecœur du patronat, doublée d’un appel à la raison : la croissance au Royaume-Uni, l’une des plus solides en Europe, s’est effondrée de moitié depuis 2016, malgré une dépréciation de la livre sterling de 15 à 20 % face au dollar et à l’euro. Le « no deal », un Brexit sans cadre ni garanties, aurait des effets encore plus dévastateurs sur l’économie nationale. Une opposition inaudible Les 700 000 personnes qui ont défilé à Londres le 20 octobre pour réclamer un nouveau référendum n’ont pas convaincu le leader de l’opposition, le travailliste Jeremy Corbyn, de prendre position contre le Brexit. Celui qui est soupçonné de soutenir discrètement la séparation d’avec l’Union européenne se garde d’encourager un nouveau vote. D’autant moins que les déboires de Theresa May pourraient le faire entrer au 10 Downing Street.

Posté par frederickeys à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2019

Un baptême décoiffant

C'est amusant, la façon dont l'adrénaline a tendance à me rendre zen. Un petit shoot d'adrénaline, et je suis ensuite zen pendant des semaines. Et là, je risque d'être un maître zen durant pas mal de temps ! Le mois dernier, j'ai en effet exécuté un vol en avion de chasse. Ça s'est passé à l'aérodrome et c'était vraiment prodigieux. Cependant, quand j'ai raconté cette expérience à mon entourage, j'ai été étonné de les propos de certains qui ne voyaient tout simplement pas pour quelle raison j'avais pu mettre près de 2000 boules dans une expérience pareille. J'admets que je n'ai pas su trouver mes mots sur le moment. Après réflexion, j'ai l'impression que nous ne vivons pas dans le même univers, et qu'il aurait été impossible de nous comprendre, même si j'avais essayé de leur répondre. C'est vrai, j'aurais pu dilapider ce capital dans un écran HDR. Mais à vrai dire, je m'en fiche totalement. A mes yeux, j'ai déjà ce qu'il faut. Plutôt que des biens matériels, je veux des moments exceptionnels, inoubliables. Tout ce temps qu'on dilapide son écran est du temps gaspillé pour rien. Mais le peu de temps que j'ai passée en altitude restera gravée à jamais dans ma mémoire. C'est à cela que ça se résume, à vrai dire : à une façon d'envisager l'existence. Un objet peut-il éclipser un souvenir ? En ce qui me concerne, il n'y a aucune doute. Et peu importe que certains me jugent léger. De toute façon, ils oublieront cette discussion en regardant Touche pas à mon poste ou en traînant sur Facebook.
Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion sur ce vol en avion de chasse, vous pouvez jeter un oeil à ce site. Bonne chance à vous, si vous décidez de vous lancer ! ;-) En savoir plus en suivant le lien sur le site du spécialiste reconnu de ce vol en Fouga Magister.

Posté par frederickeys à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2019

Pas assez de costumes pour l’espace

Ce qui devait être une occasion historique pour la NASA et l’humanité ne sera plus dû au manque de combinaisons spatiales à bord de la Station spatiale internationale. La première sortie dans l'espace entièrement féminine, prévue pour le 29 mars, sera désormais dirigée par un homme et une femme, les astronautes de la NASA Nick Hague et Christina Koch. Initialement supposée être dirigée par les astronautes américaines Anne McClain et Koch, cette dernière est actuellement programmée pour effectuer sa deuxième sortie dans l'espace avec l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques le 8 avril. Pourquoi ce changement? Tout simplement, il n’ya qu’une combinaison spatiale qui convient le mieux aux deux astronautes. "McClain a appris lors de sa première sortie dans l'espace qu'un torse rigide de taille moyenne - essentiellement la chemise de la combinaison spatiale - lui allait le mieux", a annoncé lundi la NASA. "Parce qu'un seul torse de taille moyenne peut être préparé d'ici le vendredi 29 mars, Koch le portera." Ce qui devait être une occasion historique pour la NASA et l’humanité ne sera plus dû au manque de combinaisons spatiales à bord de la Station spatiale internationale. La première sortie dans l'espace entièrement féminine, prévue pour le 29 mars, sera désormais dirigée par un homme et une femme, les astronautes de la NASA Nick Hague et Christina Koch. Initialement supposée être dirigée par les astronautes américaines Anne McClain et Koch, cette dernière est actuellement programmée pour effectuer sa deuxième sortie dans l'espace avec l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques le 8 avril. Pourquoi ce changement? Tout simplement, il n’ya qu’une combinaison spatiale qui convient le mieux aux deux astronautes. "McClain a appris lors de sa première sortie dans l'espace qu'un torse rigide de taille moyenne - essentiellement la chemise de la combinaison spatiale - lui allait le mieux", a annoncé lundi la NASA. "Parce qu'un seul torse de taille moyenne peut être préparé d'ici le vendredi 29 mars, Koch le portera."

Posté par frederickeys à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2019

Vivre sa passion du ciel

C'est un fait : j'ai une passion pour les avions de chasse. Cela remonte à loin. Je me souviens que, petit, je ne sortais jamais sans avoir mon avion de chasse porte-bonheur dans mon sac. Je le sortais en permanence et imaginais des duels aériens. Avec de tels antécédents, il était inévitable qu'un jour, je veuille monter à bord d'un de ces bijoux. Et j'ai réalisé mon rêve il y a quelques jours, en effectuant un vol. Cela s'est passé, et dussé-je vivre deux cents ans, je ne suis pas près d'oublier ce jour. Les émotions que m'a fournies ce vol m'ont impressionné au-delà de toute mesure. Vous l'avez peut-être observé : il existe une différence entre la théorie et la pratique. Je savais sur le bout des doigts les impressions procurées par un avion de chasse : le poids des G qui vous fait multiplier votre poids normal par 5, l'apesanteur que procure les G négatifs, la nausée qui se fait sentir au bout d'un moment... J'avais beau savoir, je pense qu'on ne se rend pas vraiment compte. Mais lorsque le corps subit de telles sensations, on découvre que la théorie est bien peu de choses comparé à la réalité. Certains moments qui étaient si extrêmes qu'ils en étaient même insupportables. Et je dois avouer que, bien que j'aie adoré ce baptême, j'ai été heureux quand le pilote m'a indiqué qu'il fallait retrouver le sol. :-) Il paraît que lorsque je suis descendu de l'appareil, mon visage avait une curieuse teinte verdâtre. Si l'adrénaline est votre amie, je vous invite clairement à essayer l'expérience. Je vous mets le site où j'ai trouvé mon baptême, si vous voulez jeter un coup d'oeil et voir à ce à quoi j'ai eu droit.Retrouvez plus d'informations sur l'organisateur de cette activité de baptême en L-39 à Reims.

Posté par frederickeys à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 février 2019

Quannd l’Arabie assassine

Trois semaines après que le chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi, ait disparu dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ce n’est pas le leader du monde libre qui s’est levé pour exprimer son indignation internationale face à la montée des preuves de son assassinat, mais le président de la Turquie. Recu Tayyip Erdogan, le 23 octobre, a déclaré à son parti parlementaire que dissimuler les véritables auteurs d’une telle attaque "constituerait un affront à la conscience de l’humanité", alors qu'il réclamait justice pour la famille de Khashoggi et une enquête approfondie. Quelques jours auparavant, les autorités saoudiennes avaient finalement reconnu que le journaliste était mort au consulat, mais avaient déclaré qu'il était décédé des suites d'une dispute physique. Le contraste entre l’indignation d’Erdogan et les réponses apparemment spontanées de Trump souligne les changements dans l’ordre de l’après-guerre froide, alors que la domination de Washington diminue parallèlement à la promotion de politiques étrangères fondées sur des valeurs. Cela est également illustré par le caractère effronté des meurtres perpétrés par des responsables d’un allié américain sur le territoire d’un autre - et par la profonde rivalité régionale qui se fait jour entre l’Arabie saoudite et la Turquie, dont la coopération est essentielle à la politique américaine au Moyen-Orient. "Le fait que les États-Unis jouent un rôle moins important dans la définition des résultats dans le monde entier par rapport aux années 1990 est certainement vrai", a déclaré Charles Ries, ancien fonctionnaire du département d'État américain de carrière ayant servi en Irak et en Europe. Rand Corp à Washington. «Vous pouvez voir que la montée de l'agression chinoise et russe en Ukraine et son ingérence dans la politique européenne.» L'affaire Khashoggi l'a également mise en évidence au Moyen-Orient, où les bousculades politiques qui ont suivi l'assassinat soulèvent la question. de la proximité d'un allié, l'Arabie saoudite restera. Cela pourrait-il devenir la prochaine puce géopolitique à échapper à l’attention de l’Amérique dans une région où les États-Unis sont la puissance prédominante depuis deux décennies - tout comme la récente querelle entre Trump et Erdogan aliénait la Turquie? En effet, le 27 octobre, la Turquie, membre de l'OTAN, organisera un sommet pour débattre du retour des réfugiés en Syrie. La France, l'Allemagne et la Russie seront là. Les États-Unis ne le seront pas. De même, Washington a été absent des principales négociations sur la fin de la guerre syrienne vieille de sept ans, qui sont menées par l’Iran, la Russie et la Turquie. Le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État militaire en 2013, a dilué la dépendance de son pays à l’égard des États-Unis, achetant des armes russes. Début octobre, il a signé un accord de partenariat stratégique avec le président Vladimir Poutine à Moscou et accepté un prêt de 25 milliards de dollars pour la construction de centrales nucléaires. L’Iran, quant à lui, trouve un secours auprès des alliés européens de l’Amérique, ainsi que de la Chine et de la Russie, en résistant à la pression économique américaine. Aucun n’a suivi les États-Unis qui se sont retirés de l’accord sur le nucléaire de 2015 qui levait les sanctions économiques contre l’Iran en échange de restrictions sur son programme de combustible nucléaire. Les autres signataires cherchent des moyens de contourner les sanctions imposées par les États-Unis qui devraient être réimposées en novembre.

Posté par frederickeys à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2018

Entre les vignes en quad

De retour d'un séjour en Saône-et-Loire où je m'étais rendu pour effectuer une randonnée en quad, je suis passé à côté du plus ancien château de Bourgogne : Semur-en-Brionnais. Amateur de châteaux et places fortes diverses, je ne pouvais pas manquer une telle occasion : je l'ai donc visité. Et je peux vous dire qu'il mérite amplement une petite visite, si vous passez un jour dans le coin. Il m'a impressionné bien avant que j'y arrive. En venant de Marcigny, le village fortifié apparaît depuis la route, agrippé à un promontoire couvert de vignes. Au premier coup d’œil, on comprend qu’il est classé parmi les plus beaux de France. Et s'y promener est un véritable plaisir. Château, église, demeures : l’ensemble se décline en calcaire blond dans une harmonie subtile de dorés où la perfection des proportions montre qu'elles ont calculées à l’aune du nombre d’or. Le château a vu le jour au Xe siècle : c’était une des premières forteresses de Bourgogne. Il n’en reste que le grand donjon carré et son immense cheminée. Subsiste aussi une très belle fenêtre à meneaux avec son banc de pierre. De là, on découvre les monts du Forez et ceux de la Madeleine. Les deux tours rondes de l’entrée se visitent également. Elles ont servi de prison, et les dessins dans le cachot sont les témoins de eet époque. De l’autre côté, sur la margelle, on peut même encore voir un jeu gravé par les soldats du guet. C'est ici que L’abbé Hugues (le fondateur de Cluny) naquit. L’église Saint-Hilaire a d'ailleurs été bâtie dans le pur style de la prestigieuse abbaye (en beaucoup plus petit, mais très belle quand même). Le clocher octogonal à deux étages, huit arcades et colonnes, le portail sculpté et le chevet sont une vraie réussite. Une réussite qui est aussi de mise à l’intérieur. La force qui se dégage des arcs et des colonnes, leur dépouillement imposent presque le recueillement. A voir aussi à l'intérieur, la superbe tribune en encorbellement au fond de la nef. Cette église est à tout point de vue un bijou de l’art roman. Si vous passez dans le coin, ne manquez pas ce très beau site. Et dans un tout autre genre (si vous aimez les sensations fortes), je vous recommande aussi la randonnée en quad. Si j'avais quelques a priori avant d'essayer, je dois dire que j'ai été conquis : cet engin est un pur concentré d'amusement. Je vous laisse le lien vers le site spécialiste de cette rando en quad à Saumur.

quad4 (2)

Posté par frederickeys à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2018

Les nouveaux consommateurs

En août 2017, Anirban Das Blah, fondateur de la société de gestion des talents Kwan Entertainment, et Jiggy George, fondateur de l'agence de licence de marque Dream Theatre, ont conclu un accord de coentreprise visant à créer une nouvelle société, Mojostar, qui s'associe à des célébrités pour créer conjointement des marques de mode. . Plus tôt cette année, il a lancé Just F de Jacqueline Fernandez et PROWL de Tiger Shroff. Une marque de chaussures de Ranbir Kapoor est à venir. Que regardent les marques? Quelque chose de similaire à boAt, un espace qui n’a pas été abordé par les marques établies. Par exemple, les femmes qui portent des vêtements de sport sont généralement ternes plutôt que d'être amusantes et à la mode. "L'idée d'une marque de fitness indienne qui ne concerne que les femmes et la mode que vous pouvez porter en dehors d'un gymnase n'existait pas non plus. C'était un espace de consommation", explique Blah. Just F, une marque "active active feminine" est ainsi née. De même, PROWL est une marque de vêtements de sport destinée aux jeunes hommes. "Les marques de vêtements de sport existantes ne faisaient aucune distinction entre les 15-20 ans et les 35 40 ans. Les jeunes veulent que leurs affaires soient abordables, mais leur donnent aussi une belle apparence. Pour eux, s'entraîner ne concerne pas la santé; il s'agit de vanité ", dit Blah. Les produits de beauté peuvent aussi être liés à la vanité. Ils peuvent également satisfaire aux modes modernes d’être bio, en utilisant moins de produits chimiques ou en étant végétaliens. Il existe une demande croissante pour ces produits, principalement en raison d'une plus grande sensibilisation. "Le comportement des consommateurs évolue rapidement. Ils sont inondés d'idées sur les réseaux sociaux et en savent beaucoup. Ce n'était pas le cas il y a sept ans. Maintenant, ils savent ce qu'est un ingrédient et en veulent," déclare Manish Chowdhary, co-fondateur de Fit & Glow Healthcare Pvt. Une des marques de la société est WOW, qui a commencé avec une idéologie consistant à utiliser des produits chimiques moins agressifs dans des formulations telles que les shampooings. Selon Chowdhary, l’un des produits les plus vendus de la société est un shampooing au vinaigre de cidre, produit à un seul ingrédient. De même, il y a la marque de soins de la peau et des soins des cheveux Plum, qui a commencé avec le "philosophie de la bonté". "Nous ne fabriquons pas de crèmes d'équité (parce que vous êtes qui vous êtes); nous utilisons du verre et des emballages recyclables; nos produits sont végétaliens, ce qui signifie qu'il n'y a pas de parfum d'origine animale ou qu'aucun animal ne participe à l'ensemble du processus de production", dit le fondateur Shankar Prasad. Prasad, ingénieur en chimie, avait travaillé avec Hindustan Unilever, McKinsey et Everstone Capital. Il a remarqué que le marché des biens de consommation courante s'est à la fois développé et devenu complexe avec le temps. Alors qu'il y a une décennie, il n'y avait plus que trois catégories: masse, prime et niche, le marché est segmenté en au moins cinq. "Il y a masse (100 200 Rs), prime moyenne (300 800 Rs), prime (800 1200 Rs), sous-prestige (1 200 Rs 2 000) et prestige (au-delà de 4 000 Rs)", dit-il. "Nous aimons cibler les personnes âgées de 25 à 32 ans qui connaissent les concepts modernes tels que le végétalien. Mais les consommateurs plus âgés finissent également par utiliser les produits", ajoute-t-il. Ensuite, il y a des start-ups qui visent la commodité. Le consommateur occupé, ou le paresseux. Les trois fondateurs de Sleepy Owl Coffee, Ajai Thandi, Arman Sood et Ashwajeet Singh, ont constaté que la consommation de café à la maison en Inde était dominée par le café instantané. Les gens ne veulent pas ou ne savent pas brasser. En 2016, ils ont mis au point des boîtes à infusion et des emballages d'infusion destinés au marché des infusions froides. La boîte à infusion est une boîte en carton avec un robinet que l’on peut acheter sur le marché à Delhi NCR. Le café est déjà préparé et il ne manque que la distribution. Les paquets de bière exigent un peu de travail mais ce n'est pas difficile. Un paquet de bière peut être ajouté à 500 ml d'eau et laissé pendant la nuit. Le café est prêt dans 12 heures et doit être servi sur de la glace. Thandi dit qu'ils voulaient spécifiquement cibler le marché de la bière froide parce que l'Inde a principalement un climat chaud. En outre, le café infusé froid est moins acide et on peut en consommer plus. Le prix est premium. Une boîte de 1,5 litre vient pour Rs 600; et cinq paquets de bière coûtent 500 roupies.

Posté par frederickeys à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2018

Apologie de la bonne bouffe

Ces derniers temps, de plus en plus de personnes prennent conscience de leur santé. En raison du nombre croissant de complications liées à la santé, de nombreuses personnes ont décidé de changer leur mode de vie pour ne pas être victimes de ces maladies. Pour qu'un corps fonctionne à son niveau optimal, il doit recevoir le bon type de carburant. C'est pourquoi les aliments sains deviennent un phénomène après l'autre. Il faut éviter de manger des aliments qui ne valorisent pas leur corps. Les aliments santé peuvent être regroupés en quatre grandes calories. Protéines - Ces nutriments se trouvent dans certains aliments et sont importants pour la croissance et la réparation des tissus du corps qui sont endommagés. Ils sont de la musculation dans la nature. Ces nutriments se trouvent principalement dans les produits animaux comme la viande et les légumineuses comme les haricots. Ces aliments doivent être consommés avec modération car ils ne sont pas faciles à digérer. Il est toutefois sage d'éviter certaines protéines connues pour avoir un taux de cholestérol élevé. Ceux-ci incluent des choses comme la viande rouge et la peau de poulet. Le poisson et les viandes maigres en sont de bons substituts. Les végétariens ont plus de facilité à obtenir leur dose de protéines. Glucides - Ce sont les aliments comme les céréales, les pâtes, le riz, le blé, les pommes de terre et le cassavas qui fournissent à l'organisme l'énergie dont il a besoin pour fonctionner correctement. Les meilleures sources de glucides comprennent les aliments à base de grains entiers plutôt que raffinés; Ce sont des aliments comme le pain de blé entier, le riz brun et les aliments non raffinés. Vitamines - Les vitamines sont essentielles car elles protègent le corps contre les infections. Ils sont principalement obtenus à partir de légumes et de fruits frais. L'apport recommandé en fruits est de 5 portions par jour. Ce sont les aliments qui aident le mieux dans le processus de perte de poids. C'est parce que les fruits vous donnent de l'énergie et vous rendent rassasié afin que vous n'ayez pas envie d'autres aliments. Il y a ceux qui choisissent de prendre des suppléments vitaminiques, mais ceux-ci ne sont pas aussi efficaces que la vraie, car ils manquent de vitamine naturelle. La cuisson des vitamines peut détruire leur valeur nutritive. Fibre - Les fibres sont utilisées pour faciliter la digestion et prévenir les ballonnements. Les choux sont une bonne source de fibres. La fibre donne un effet de remplissage et une est pleine même après une petite portion. Il est recommandé de consommer des aliments ayant une valeur nutritive pour le corps. Les fibres sont excellentes pour prévenir les constipations et peuvent réduire les risques de cancer du côlon. Donc, chaque fois que vous vous asseyez pour prendre un repas, il est important de penser à la valeur nutritionnelle de ce repas. Pour plus d'informations, allez sur le site de ce de atelier de cuisine à Lille.

Posté par frederickeys à 08:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2018

Un nécessaire sursaut pour l’édition adaptée

La production annuelle d’ouvrages en France s’élève à environ 80 000 titres et le nombre de titres disponibles est évalué à 700 000 titres. La part de la production éditoriale accessible » en format traditionnel (audio, grands caractères, braille papier) est estimée moins de 5 % du nombre de titres disponibles, soit environ 30.000 titres15dont 5.000 pour la production annuelle. La France est en retard. Les pays qui ont développé en moins de 10 ans une offre accessible consistante, y compris pour les livres scolaires, les partitions musicales et la presse, ont également construit un modèle de distribution inclusif, assuré par un réseau dont les bibliothèques publiques, ainsi que les bibliothèques scolaires et universitaires, constituent le facteur clé d’efficacité. Tel est notamment le cas de la Suède, où les personnes éligibles à l’exception handicap peuvent emprunter les 94.000 ouvrages adaptés produits sous l’égide de la Bibliothèque nationale de Livres sonores et Braille par l’intermédiaire des bibliothèques municipales et scolaires des Pays Bas, où les 65.000 titres de littérature générale, les 30.000 documents scolaires et les milliers d’autres documents (partitions, cartes, périodiques) en format accessible sont distribuées par la Bibliothèque Nationale Néerlandaise relayée par le réseau des bibliothèques publiques. Pour avancer, un pilotage interministériel est indispensable car pas moins de cinq ministères sont concernés par ce sujet (Culture, Education nationale, Enseignement supérieur, Affaires Sociales et Handicap). Une initiative qui mérite d’être soulignée est la rentrée littéraire accessible. Un partenariat entre le SNE, le CNL et la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) permet à cette dernière de recevoir des éditeurs les 300 fichiers correspondant aux ouvrages de la rentrée littéraire et ainsi d’avoir au moment des prix littéraires, la version déjà adaptée des lauréats.

Posté par frederickeys à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]